jeudi 19 octobre 2017

Le Livre des Baltimore

Auteur : Joël Dicker
Editions : Editions de Fallois
Genre : Roman
Date de sortie : août 2015
Nombre de pages : 480

Quatrième de couverture
     Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
     Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
     Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
     Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman.
     Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées.
Mais les années passent et le vernis de Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?
Mon avis


Après avoir lu La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert (que j’avais COMPLÈTEMENT adoré !), je voulais continuer sur ma lancée de la vie de Marcus Goldman et comme le livre se trouvait à la bibliothèque près de chez moi (et que la bibliothécaire m’a dit qu’il était super), c’était comme une évidence.

Joël Dicker, je vous aime ! Déjà que La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert a été une de mes plus grosses révélations de cette année (si ce n’est la plus grosse), j’aime votre façon d’écrire et de nous donner tellement de détails sans nous perdre en chemin. J’aimerais beaucoup écrire comme vous !!

En commençant Le Livre des Baltimore, j’avais peur qu’il me plaise moins que l’histoire précédente de Marcus que je trouvais parfaite sous tous points de vue mais en réalité, on part sur tout autre chose. Il n'est plus question d'une enquête sur une disparition (même si par d'autres sens, c'est presque le cas) et on en apprend moins sur Marcus lui-même que sur sa famille de Baltimore dont il retrace TOUTE la vie

Un seul point me gêne au niveau de l'histoire, je trouve un peu frustrant de ne pas retrouver des éléments du premier livre : puisque Harry est censé être son seul ami, pourquoi Marcus ne le mentionne-t-il jamais ? Je trouve que cela aurait fait un beau clin d’œil au livre. C’est le seul petit bémol, pour le reste, c’est génial. On assiste encore à plein de rebondissements. Les évènements sont vécus sous différents aspects, à travers différents personnages et c’est là que la magie de Joël Dicker opère puisque tout se complète et il répond à TOUTES nos questions.

Sans en dire trop, on les aime ces Goldman-de-Baltimore, on a de la peine, on est heureux pour eux, on les jalouse un peu et puis on est triste… terriblement triste. De la même manière que Marcus Goldman-de-Montclair vit les choses. D’ailleurs, pendant une bonne partie du livre, je me disais que Marcus les adorait mais que ce n’était pas réciproque, toutefois, au détour d’un témoignage ou d’une explication, on comprend que si, ils ressentaient tous la même chose les uns envers les autres. Le Gang de Baltimore est immortel. En arrivant à la fin de ma lecture, je me suis dit « Ce livre est vraiment une histoire de famille », certes Marcus la raconte mais c’est réellement le sentiment qui s’en dégage dans l’écriture. J’ai du mal à l’expliquer mais je le ressens encore maintenant.


Ce livre est un coup de cœur ! Je suis triste de quitter Marcus et son histoire familiale. Et puis, avec Joël Dicker, le nombre de pages ne fait pas peur parce que ses livres se lisent avec beaucoup de facilité. J’admire cet écrivain !

2 commentaires:

  1. Comme pour toi, La Vérité sur l'affaire Harry Québert a été un véritable coup de cœur ! Après ma lecture, j'ai tout de suite acheté Le Livre des Baltimore mais je ne l'ai pas encore lu, j'avais peur d'être déçue après le premier livre. Mais je compte bien le lire bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas voir c'est différent mais c'est tout aussi bien ! Ce n'est pas une enquête policière mais on le vit presque comme telle. En plus, c'est la période idéale pour le lire parce que c'est une histoire familiale (rapport à Noël et tout) :)

      Supprimer