jeudi 20 juillet 2017

Marie-Francine

Titre original : Marie-Francine
Réalisation : Valérie Lemercier
Genre : Comédie
Année : 2017
Durée : 1h35

Synopsis

Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents... ... à 50 ans ! Infantilisée par eux, c'est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu'ils vont lui faire tenir, qu'elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu'elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question...
(Allociné)

Mon analyse


J'adore Valérie Lemercier, elle me fait beaucoup rire ! Je regarde d'autant plus de films quand je sais qu'elle s'y trouve. Donc quand l'occasion s'est présentée d'aller voir son nouveau film au cinéma de mon quartier, je m'y suis rendue avec plaisir. Et Patrick Timsit (que l’on n’avait pas vu depuis une éternité) est une belle surprise.

Pendant une majeure partie du film, on ressent de la frustration parce que Marie-Francine voit toute sa vie chamboulée contre son gré mais elle ne réagit ABSOLUMENT PAS et se laisse porter par les évènements. Elle accepte tout ce qu'on lui propose et toutes les remarques désobligeantes sans broncher. Personnellement, j'aurais franchement pété un plomb depuis longtemps. Mais c'est un véritable soulagement quand elle le fait. Au final, on comprend que le bonheur de nos vies tient à peu de choses.

Quand les quiproquos arrivent, c'est généralement le moment où je change de chaîne mais, même si je ne peux pas le faire au cinéma, ici, cela ne gêne en rien, pour une fois, je trouve même qu'on assiste à des scènes très mignonnes. On a juste fortement envie que nos deux héros se retrouvent et passent toute leur vie ensemble (ouais, je crois aux contes de fées, keskia ?). Par contre, une des filles de Marie-Francine est insupportable, elle n'aide vraiment pas sa mère et on n'aimerait pas l'avoir comme fille dans une telle situation. Quant aux parents, autant ceux de Marie-Francine que ceux de Miguel, ils me font bien rire et on retrouve tous un peu de nos parents dans chacun d'eux.

Dans ce film, une petite chose me dérange ; il s'agit du jeu des acteurs. J'ai un peu de mal avec le fait qu'il n'y ait parfois pas de réaction ou qu'ils soient parfois trop exubérants alors qu'il n'y a aucune raison d'être. C'est un peu compliqué de se concentrer sur le reste après. De plus, certaines scènes sont coupées d'un seul coup sans que le spectateur en sache plus, c'est très frustrant.

Je déconseille à ceux qui veulent arrêter de fumer de regarder ce film parce que [JE NE SPOILE RIEN EN DISANT CELA], les personnages fument BEAUCOUP ! Cela ne vous donnera sûrement pas l'envie d'arrêter... Ahah !


Je suis un peu déçue par ce film mais parce que j'avais placé la barre plutôt haute, toutefois, cela ne signifie pas que le film ne vaut rien, bien au contraire. Il nous montre qu'on peut retrouver le bonheur même quand toutes les catastrophes du monde nous tombent dessus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire