lundi 24 juillet 2017

Carry On

Auteure : Rainbow Rowell
Editions : Pocket Jeunesse
Genre : Young Adult, Fantastique
Date de sortie : Janvier 2017
Nombre de pages : 592

Quatrième de couverture
Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…
Mon avis


Ces derniers mois, c’est le livre dont j’ai le plus entendu parler et qui me tentait ÉNORMÉMENT. Si vous me parlez d’une école de magie à la Poudlard, je fonce ! On rêve tous de s’y retrouver un jour, on ne va pas se le cacher. Sauf qu’avec Carry On, on est dans une mauvaise parodie de Poudlard. Je vous en dis plus après.

C’est le premier de Rainbow Rowell que je lis et je dois avouer qu’elle possède une très belle écriture. Régulièrement, j'entends parler de Fangirl et Eleanor & Park, et après ce livre, j’ai TRÈS envie de lire ces deux autres histoires. D’ailleurs, les débuts de Carry On se trouvent dans le récit de Fangirl où l’héroïne y invente l’histoire de Simon Snow, notre héros.

J’ai eu BEAUCOUP DE MAL à rentrer dans l’histoire de Carry On, il m’a fallu pratiquement 200 pages pour m’accrocher, devenir accro et dévorer le reste. Au moment de la révélation de Baz, j’étais tellement abasourdie et c’était en même temps tellement mignon que cela m’a reboosté dans ma lecture. A partir de ce moment-là, Baz est devenu mon personnage préféré. C’est difficile de ne pas vous en dire davantage pour ne pas spoiler, mais je vous conseille vivement de lire ce livre de Rainbow Rowell. Avant ce cher Baz, nous passons une bonne partie de l’histoire avec notre héros Simon Snow qui, on ne va pas se mentir, m’agace parfois au plus haut point. Je le trouve arrogant dans sa manière d’avoir trop de confiance en lui et c’est en quelque sorte Baz qui le remet dans le droit chemin. Quant à Pénélope, c’est la copine ingénieuse qu’on rêverait tous d’avoir et en même temps, non. Elle n’aime quasiment personne et n’écoute pratiquement qu’elle-même. En ce qui concerne Agatha, on sent très bien que son rêve n’était pas d’être une magicienne mais une Normale (ou une Moldue pour ceux qui comprennent l’univers Harry Potteresque). D’ailleurs, entre tous ces noms, j’ai beaucoup de mal à m’y retrouver, encore à la fin, je confondais le personnage de Lucy avec un autre, certains apparaissaient au détour d'une page sans que je ne me souvienne de son histoire.

Mon plus grand débat (avec moi-même) ne concerne pas les personnages mais clairement le sentiment de copier-coller avec le monde magique de Poudlard dans la saga Harry Potter. Certes, tout est différent mais c’est un différent qui ressemble, dans le sens où les noms des objets ou autres sont changés mais on reconnaît la patte du monde de Harry Potter. Vous voyez ce que je veux dire ? Voici quelques exemples : les Moldus sont devenus les Normaux, les Sorciers des Magiciens, le terrifiant Voldemort s’est transformé en un méchant Humdrum, Dumbledore est devenu le Mage, le Pilori a pris la place du Choixpeau et Simon ressemble étrangement à Harry (il n’a pas de parents et est considéré comme l’Élu), etc... Vous allez me dire « toi qui voulais du Poudlard, c’est cool, ça y ressemble », certes, j’adorais le concept de partir sur une école de magie mais ça aurait été encore plus fort qu’elle ne soit pas inspirée d’une autre école et qu’elle soit COMPLÈTEMENT inventée. Toutefois, la plus grosse différence entre Poudlard et Watford est que l’école de Rainbow Rowell n’est pas complètement fermée au monde des Normaux, beaucoup de cours et d’objets sont incorporés à la vie des Magiciens. Et honnêtement, c'est vraiment l'histoire d'amour qui fait tout le reste. Quant à la fin, c’est un petit peu parti en cacahuètes… D’accord, c’est bien pour les personnages mais ce n’est pas une fin spectaculaire qui nous laisse abasourdie.

Je suis vraiment déçue sur le plan de l’école magique et de tout le copier-coller de l’univers Harry Potter, toutefois, je suis UNE GRANDE FAN de l’histoire d’amour. Pour résumer, je dirais que le début et la fin sont une déception mais que le reste est génial ! Maintenant que ce livre est terminé, les personnages me manquent et ce serait fantastique que cette histoire soit adaptée au cinéma ou en série, tout en gardant le côté romantique d’une histoire d’adolescents. De plus, ce livre aura aussi eu le bienfait de me donner l’envie de relire la saga Harry Potter (comme j’en ai l’objectif pour cette année).


(ATTENTION SPOILERS ! Il y a quelque chose que je n’ai pas compris… C’est la mère de Baz ou celle de Simon qui a rendu visite à ce dernier ? Si c’est la même personne, est-ce que cela signifie que les deux garçons sont demi-frères ?)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire