lundi 20 février 2017

Raid Dingue

Titre original : Raid Dingue
Réalisation : Dany Boon
Année : 2017
Durée : 1h45

Synopsis

Johanna Pasquali est une fliquette pas comme les autres. Distraite, rêveuse et maladroite, elle est d'un point de vue purement policier sympathique mais totalement nulle. Dotée pourtant de réelles compétences, sa maladresse fait d'elle une menace pour les criminels, le grand public et ses collègues.
Assignée à des missions aussi dangereuses que des voitures mal garées ou des vols à l'étalage, elle s'entraîne sans relâche pendant son temps libre pour réaliser son rêve : être la première femme à intégrer le groupe d'élite du RAID.
Acceptée au centre de formation du RAID pour des raisons obscures et politiques, elle se retrouve alors dans les pattes de l'agent Eugène Froissard (dit Poissard), le plus misogyne des agents du RAID. Ce duo improbable se voit chargé d'arrêter le redoutable Gang des Léopards, responsable de gros braquages dans les rues de la capitale.
Mais avant de pouvoir les arrêter, il faudrait déjà qu"ils parviennent à travailler en binôme sans s'entretuer au cours des entraînements ou des missions de terrain plus rocambolesques les unes que les autres.
(Allociné)
Mon analyse


J’ai eu la chance de voir le film à une avant-première non loin de chez moi en présence de Dany Boon, Alice Pol et François Levantal. Il n’était pas encore dans l’escalier que tous les spectateurs pouvaient l’entendre dire « Ça va les biloutes ? » Il nous a tout de suite mis dans l’ambiance.

Après Bienvenue chez les Ch’tis et Supercondriaque, Dany Boon nous offre une nouvelle comédie comme on les aime avec ce petit grain de folie dont il a le secret.

Ce film est vraiment très drôle, Alice Pol y est incroyable de maladresse parfois poussée à l’extrême tout en réalisant de véritables performances physiques. Et en vrai, elle paraît toute petite comparée au film. Avec Dany Boon, il forme vraiment un duo garanti d’humour. De plus, certains rôles secondaires ne nous sont pas inconnus, ainsi on peut voir Michel Blanc, Florent Peyre ou encore Yvan Attal (presque canon en femme). Grâce à ce film, on en apprend davantage sur le RAID, ces hommes et ces femmes qui mettent à chaque instant leur vie en danger pour nous protéger. Mais il est aussi question de l’implication des femmes dans un monde régi par des hommes qui ont beaucoup de mal à accepter une présence féminine. Dany Boon joue ce rôle du macho pour qui la femme n’est qu’une « chialeuse » qui ne se contrôle pas. Je trouve très intéressante cette perspective car il est beaucoup de corps de métiers où la femme a des difficultés à se faire une place et c'est bien dommage !


J’aime beaucoup ce film ! Dany Boon nous confirme encore une fois qu’il est un très bon réalisateur (autant qu’un bon acteur).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire