mercredi 31 mai 2017

My Name Is Khan

Titre original : My Name Is Khan
Réalisation : Karan Johar
Genre : Drame
Année : 2010
Durée : 2h45

Synopsis

Rizvan Khan est un enfant musulman qui a grandi avec sa mère dans le Borivali de Mumbai en Inde et qui souffre du syndrome d'Asperger. À l'âge adulte, Rizvan tombe amoureux d'une coiffeuse Mandira avec qui il se marie. Le couple s'installe à San Francisco. Après le 11 septembre 2001, il est pris pour un terroriste car son handicap le rend suspect. Après son arrestation, il essaye de rencontrer le président des États Unis afin de retrouver l'amour de sa femme.
(Allociné)

Mon analyse

On assiste aux retrouvailles de Kajol et Shahrukh Khan après neuf ans de cinéma chacun de leur côté. C’est encore une fois Karan Johar qui les met en scène.

Ce film est un Bollywood un peu particulier puisqu’il n’y a aucune chorégraphie ni de mise en scène musicale.

Pourquoi « My name is Khan » ? Ce titre a son importance car il est répété tout au long du film et parce qu’il a une consonance musulmane. En effet, un homme traverse l’Amérique pour dire au Président des Etats-Unis « My name is Khan and I’m not a terrorist » (« Je m’appelle Khan et je ne suis pas un terroriste ») car, suite aux attentats du 11 septembre 2001, lui et sa famille sont pris pour cible et il ne veut pas que les Hommes fassent d’amalgames. Ce film, c’est aussi montrer comment les évènements du 11 septembre 2001 sont venus bouleversés la vision du monde à l’égard des Musulmans. Le titre a aussi un caractère naïf parce qu’à la perte d’un être cher, le protagoniste prend au premier degré la sentence de sa femme sur le fait de rencontrer le président. C’est un titre magnifiquement choisi.

Rizwan Khan est un homme qui a appris dès son plus jeune âge à différencier les bonnes personnes et les mauvaises personnes grâce à sa mère et a mis en pratique cette politique toute sa vie. Mais lorsque survient la destruction du World Trade Center, il débute un long voyage où il rencontre et aide beaucoup de gens, et montre à son tour qu’il est une bonne personne. De par son syndrome d’Asperger, Rizwan a une intelligence surdéveloppée et pourtant, il a souvent des attitudes d’enfant, de ce fait, certaines scènes avec Kajol sont particulièrement mignonnes, surtout la manière dont il tente de la draguer, elles me fontt beaucoup rire. D’ailleurs, sa relation avec son beau-fils Sameer montre aussi une réelle complicité, il a conquis autant le fils que la mère. Quant à son frère et sa belle-sœur, c’est aussi un très bel attachement.


J’aime énormément ce film ! Il me fait rire, pleurer et aborde un sujet sensible manié justement avec beaucoup de sensibilité. C’est un grand coup de cœur !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire