mardi 30 mai 2017

Heropanti

Titre original : Heropanti
Réalisation : Sabir Khan
Genre : Romance, Famille
Année : 2014
Durée : 2h17

Synopsis

Une histoire d’amour aux premiers abords impossible : celle de deux jeunes gens inséparables, mais issus d’univers différents.

Mon analyse

J’ai reconnu l’actrice de Dilwale, Kriti Sanon sur la miniature des films Netflix alors je me suis lancée dans l’aventure de Heropanti.

En relisant le synopsis après avoir vu le film, je me dis qu’il ne correspond pas aux deux héros mais à l’ami de Bablu (le héros) et à la sœur de Dimpy (l’héroïne). Heropanti signifie « Attitude de héros » mais, ici, c'est un héros surjoué.

En commençant le film, on fait d’abord la connaissance de Bablu, un jeune homme beaucoup trop sûr de lui que ça en devient agaçant. Il se prend trop au sérieux et veut se montrer sous son meilleur jour (sans compter le nombre de fois où il perd sa chemise pour montrer ses abdos). J’en viens à me dire « trop de confiance en lui tue la confiance ». Même quand il parle de ses sentiments, il est chiant, on ne ressent pas sa sincérité. Son arrogance est désespérante au point que, mise à part Dimpy, il ne semble pas avoir de respect envers les autres femmes. Le seul moment où il est sincèrement sincère, c’est quand il aide ses amis amoureux à s’enfuir. Il croit profondément aux histoires d’amour et au mariage d’amour. Et quand il danse, il me fait penser à Hrithik Roshan. Quant à Dimpy, je n’ai pas grand-chose à dire, juste qu’elle change très vite d’avis. En ce qui concerne l’oncle et le père, ils n’ont aucune logique dans leurs comportements. L’oncle de Dimpy est prêt à punir sa deuxième nièce pour la première et le père ne dit rien… D’ailleurs, ce dernier nous sort dans une même phrase « je suis démuni sans ma fille » et « si elle était ici, je l’aurais tuée ». Pour résumer, c’est un père qui préfère éviter le déshonneur et perdre ses deux filles. Pour y parvenir, il en devient même plus fort que la police. Au comble de sa logique, à la fin (ATTENTION SPOILERS !) : il change d’avis quasi sur un coup de tête, laisse sa fille libre et tout est bien qui finit bien. Ce film est tellement fou que ça se termine dans les rires.

A 1h23 de film, on a franchement l’impression qu’il ne s’est rien passé. Les scènes de bagarre sont atrocement mal jouées et ne parlons pas du sang…


Je suis un peu circonspecte face à ce film, on retrouve les danses et les musiques d’un bon Bollywood mais l’histoire ne m’a tenu en haleine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire