samedi 21 mars 2020

ABANDON : Cet été-là

Auteure : Véronique Olmi
Editions : Le Livre de Poche
Genre : Contemporain
Date de sortie : 2012
Nombre de pages : 264

Quatrième de couverture
Coutainville, un week-end du 14 juillet. Trois couples d’amis se retrouvent. C’est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse.
Cet été-là, pourtant, un adolescent s’immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures…
Mon avis

C’est mon deuxième abandon de l’année 2019… mais je ne désespère pas de le relire éventuellement cet été. En réalité, cela n’a pas fonctionné parce que je ne l’ai pas lu au bon moment, c’était la fin de l’été et je n’étais plus dans le mood…

Ce n’était pas inintéressant mais quand on arrive en septembre/octobre, c’est plus le moment de l’automne et donc d’une certaine déprime, ce qui fait que de voir (enfin de lire) des personnages qui se baignent et profitent du soleil dans leur maison de vacances (et font tout ce que les gens font pendant les vacances d’été ou pendant l’été tout simplement), ça donne plus un petit coup de bambou que ça ne donne envie quand on arrive à cette période de l’année. Du coup, je ne suis pas vraiment entrée dans l’histoire. Un autre des problèmes qui m’a rebuté, c’est aussi le fait que je confondais les personnages entre eux. A voir ce que ça va donner quand je le retenterai.

C’est dommage (même si ce n’est que partie remise, je l’espère) parce que Véronique Olmi est une auteure que j’avais réellement envie de découvrir ! J’ai Bakhita dans ma PAL, je devrais peut-être me lancer directement dans celui-ci. Dans tous les cas, c’est un abandon en 2019 mais peut-être pas pour cette année ou dans les années à venir.


Ce n’est pas un abandon définitif ou pour lequel je vais rester sur mes acquis. Je pense m’y remettre à un moment où ce sera la bonne période. Appelons-le peut-être un « abandon provisoire ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire