samedi 29 décembre 2018

The Promised Neverland - Tome 2

Scénario : Kaiu Shirai
Dessin : Posuka Demizu
Editions : Kazé France
Genre : Manga Japonais, Shōnen
Date de sortie : 2018
Nombre de pages : 192

Quatrième de couverture
Emma, Norman et Ray décident d’entraîner leurs petits frères et sœurs pour qu’ils soient capables de s’évader avec eux. Mais sœur Krone, l’assistante de Maman, ne cesse de contrarier leur plan et exerce une pression constante sur eux. Pour mener à bien leur projet, l’inséparable trio n’a d’autre choix que de révéler une part de la triste vérité à d’autres camarades… Mais à qui peuvent-ils se fier ?
Mon avis


Ma maman (toute mignonne et pas celle de ce manga) m’a fait la surprise de revenir des magasins (je vous raconte tout) avec le deuxième tome du manga The Promised Neverland dont j’avais adoré le premier (et qui m’a réellement fait aimer les mangas). Je crois que c'est le seul dont elle ait retenu le nom.. ahah !

J’ai attendu un peu puis n’y pouvant plus, je me suis plongée avec délectation dans la suite des aventures d’Emma, Norman & Ray, et quelle merveille ! Je suis toujours sous le charme de cette histoire qui mêle plein de choses : les rires, la tendresse, la peur, l’action, la réflexion et les surprises. Et en parlant de surprise, il y en a une belle, enfin façon de parler, c’est plutôt une GROSSE surprise (je ne m’y attendais absolument pas) maiiis chut.

Maintenant qu’ils sont au point, j’espère tout de même qu’ils vont finir par se mettre en marche et commencer à rassembler les troupes parce que c’est parfois un peu long à ce niveau-là. Il est temps qu’ils fassent quelque chose et se sauvent de cet endroit. J’ai aussi très envie d’en apprendre plus à propos du monde extérieur : dans quel état est-il ? Les monstres dominent-ils les hommes dans ce nouveau monde ? Que deviendront nos petits orphelins une fois échappés de cette prison dorée ? Bref, mon excitation augmente à chaque tome. On est toujours aussi attachés à nos trois héros (même si…) on a envie que tout le monde s’en sorte indemne.

Les dessins sont toujours aussi incroyables et les détails flamboient sous nos yeux (vraiment), on s’en prend plein les yeux mais c'est vrai qu'il faut être attentif. Posuka Demizu nous offre des images d’une grande fidélité à la réalité.

C’est autant un coup de cœur que le premier pour cette suite, j’ai passé un moment rempli d’action, de rebondissements et de surprises. Je suis maintenant très impatiente de lire la suite. Même si ce n’est que cette année que je découvre véritablement les mangas, je suis d’autant plus heureuse que ce soit celui-ci qui m’ait donné l’envie (et c’est le premier dont je lis la suite ou l’attend avec beaucoup d’excitation).


P.S. : j’ai écrit cette chronique avant Noël mais ne la publie qu’après, du coup, je peux vous le dire, ma maman m’a offert les deux suivants.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire