jeudi 7 décembre 2017

Harry Potter à l'école des sorciers

Auteure : J.K. Rowling
Editions : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantastique
Date de sortie : 2007
Nombre de pages : 240

Quatrième de couverture
Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !
Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom.
(Folio Junior)
Mon avis


Après plusieurs tentatives de relecture du premier tome (quand tant d’autres livres sont venus me dévier de ma route), je me suis enfin jetée corps et âme dans Harry Potter à l’école des sorciers et c’était génial ! Je ne dis pas ça parce que c’est ma saga préférée VRAIMENT ! Il y avait tellement de détails et de personnages comme Peeves que j’avais oubliés… c’était génial de les retrouver. Il faut préciser que je n’ai lu la saga qu’une seule fois

Dans mon esprit, à force de regarder le film, il est devenu beaucoup plus assimilable à la saga mais maintenant que je redécouvre les livres, ce n’est plus le cas. J’ai un peu de mal à m’expliquer mais pourtant, j’ai vraiment l’impression de pouvoir les placer sur un pied d’égalité. La relecture ça a vraiment du bon !

Par ce premier tome, J.K. Rowling nous fait entrer immédiatement dans ce monde magique supposé inconnu, de plus, c’est un premier livre très abouti et à mon grand étonnement, il annonce déjà les autres. On sent que les réponses sur Voldemort et Rogue ne se feront pas tout de suite mais qu’elles auront lieu tôt ou tard.

Quand je vous disais redécouvrir des éléments oubliés, cela m’a aussi permis de redécouvrir Hagrid et Neville qui ont franchement remonté dans mes personnages préférés parce qu’ils sont beaucoup plus impliqués dans le livre. Toutefois, je trouve que le Golden Trio se moque beaucoup de ces deux personnages. Ils n’ont pas de considération pour Neville… alors que ce dernier traîne pas mal avec eux, ils ne prennent même pas le temps de lui expliquer quoi que ce soit (comme le fait qu’il soit puni à cause d’un dragon et pour les avoir prévenu des mauvaises intentions de Drago Malefoy). Le pauvre, il me fait vraiment de la peine. De plus, je ne me souvenais pas que les Dursley et Harry avaient été à plusieurs endroits avant de se retrouver dans la cabane au milieu de la mer, que le Golden Trio était si proche de Hagrid (ENCORE plus que dans le film), que Neville soit souvent impliqué dans leurs affaires, que Harry ait eu plusieurs « problèmes de magie », du copain de Dudley, des épreuves avant d’arriver au professeur Quirell, que Dumby soit intervenu dans ce duel, de Norbert et son départ fracassant, du deuxième match de Quidditch… Enfin voilà, plein de petits détails qui me font aimer encore davantage cette saga qui m’est chère. Quand vous n’allez pas bien, consommer du Harry Potter et ça va mieux !

En posant une question sur Twitter, j’ai fait la rencontre (virtuelle) de Perle (@bookmeaway) qui m’a proposé une lecture commune de la saga et comme c’était mon intention, je ne pouvais qu'approuver ! Ahah ! Alors que Perle l’a relu BIEN PLUS que moi (dans les 3-4 fois), en ce qui me concerne, telle une mauvaise fan de HP, ce n’est que la seconde fois. Mis à part le fait que j’avais toujours un temps de retard, on a bien parlé de ce qu’on pensait et elle m’a dit qu’elle préférait le film au livre parce que la magie était beaucoup plus présente. En revisionnant le film, j’ai compris ce qu’elle voulait dire ; bien que l’on découvre le monde de la magie avec Harry dans le livre, on ne peut pas voir les détails autour alors que le film nous permet d’être ébahi à chaque instant. Voilà, merci à elle !

Tout était parfait dans cette relecture, excepté le fait qu’une des théories de fan ne m’est pas sortie de la tête de toute ma lecture. Il s’agit de celle selon laquelle Harry serait en train de rêver et d’imaginer cette nouvelle vie où tout est à son avantage. Cela pourrait être tellement vrai et traumatisant pour tous Potterhead !


C’est un coup de cœur bien évidemment ! Certains disent que les premiers sont les moins bons mais pour l’instant, je ne trouve pas, on se plonge tout de suite dans l’univers, c’est… magique. Je ne comprends pas comment un tel livre a pu être refusé par une maison d’édition.


Titre original : Harry Potter and the Philosopher’s Stone
Réalisation : Chris Columbus
Année : 2001
Durée : 2h22

Mon analyse


Après avoir relu le premier tome de la saga Harry Potter, je me suis dit que ce serait sympa de faire une petite comparaison avec le film (il me faut peu de choses pour le regarder ! Ahah !) et même si cela a été fait maintes et maintes fois, je veux juste pouvoir garder une trace de mon ressenti après cette relecture et ce rererere(etc)visionnage.

Les deux premières adaptations des aventures de Harry Potter sont différentes du reste de la saga (comme peut l’être Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban de tous les autres) simplement par le fait que ce soit un réalisateur différent. En effet, Chris Columbus (réalisateur entre autres de Maman, j’ai raté l’avion et Madame Doubtfire) nous offre les deux premiers films qui sont de très bonnes adaptations des livres mais ils ont aussi un peu tous les clichés de la magie et de la sorcellerie moins présents dans les suivants alors qu’on aime tout de même cette perspective puisqu’ils sont dans les livres.

Il n’y a que très peu de différences entre le livre et son adaptation. Rapidement, ce qui me vient à l’esprit et m’a sauté au visage : les épreuves ont été réduites (ce qui est bien mieux), l’histoire autour de Norbert le dragon est plus développée, Neville et Hagrid sont moins présents dans les aventures et les relations du Golden Trio (ce qui est bien dommage à mon sens), il y a deux matchs de Quidditch, la vie de Harry chez les Dursley est plus poussée (ainsi que son martyr) et Hagrid est BIEN PLUS AGRESSIF face aux Dursley qui se rebellent d’ailleurs davantage. On comprend qu’il soit compliqué d’adapter tout un livre en 2h-2h30 de temps, mais là, c’est vrai qu’il n’y a que très peu de scènes qui diffèrent, il s’agit surtout de petits éléments ou détails. Cela ne gêne en rien ni ne vient déformer l’histoire originelle.

Je ne m’en étais JAMAIS rendu compte (pour preuve que j’idolâtre cette saga ahah !) mais dès que les personnages se trouvent sur un balai, on voit quelque peu les effets spéciaux et que c’est une représentation des personnages créée de toutes pièces. C’est vraiment infime mais cela m’a fait sourire de le constater maintenant. Il en va de même du jeu d’acteur de certains personnages qui craint du boudin, on en redemande parce que c’est aussi ce qui fait le charme du film.


C’est majoritairement une TRÈS BONNE ADAPTATION de Harry Potter à l’école des sorciers de J.K. Rowling. Toutefois, le livre et le film sont presque deux entités distinctes.


i tried harry potter GIF




[Je profite de publier cet article le 7 novembre 2017 pour souhaiter un JOYEUX ANNIVERSAIRE à mon bébé blog et remercier tous ceux qui prennent le temps de lire ce que j’écris ! Merci à vous !]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire