jeudi 19 janvier 2017

Le Quidditch à travers les âges

Auteure : J.K. Rowling
Editions : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantastique
Date de sortie : 2013
Nombre de pages : 128

Quatrième de couverture
S’il vous est jamais arrivé de vous demander quelle est l’origine du Vif d’or, comment les Cognards sont apparus ou pourquoi les Wigtown Wanderers portent l’image d’un couteau de boucher sur leurs robes, vous devez lire Le Quidditch à travers les âges. Cette édition est la reproduction exacte du volume conservé à la bibliothèque de Poudlard où il est consulté presque chaque jour par les fanatiques de Quidditch.
Mon avis

Honte à moi, je n’avais jamais lu ce livre mais comme on me l’a offert à Noël (et que c’était la méga joie), j’ai enfin pu le lire.
J.K. Rowling a le don de nous faire plonger rapidement dans le monde des sorciers. Sa plume est reconnaissable simplement par les noms de ses personnages (dont certains nous sont familiers). J’aime tellement ses inventions des noms magiques et les jeux de mots sont géniaux.

On retrouve la voix d’Albus Dumbledore en début de livre et on est tout de suite dans l’ambiance. Il nous fait comprendre que c’est un privilège de pouvoir lire ce « manuel » qui n’était pas censé se retrouver entre les mains d’un moldu. Il donne l’impression d’être unique et privilégié. C’est un livre soit disant écrit par un certain Kennilworthy Whisp qui nous retrace les débuts du Quidditch, les différents jeux qui l’ont précédés, les différentes "balles", les règles mises en place,les différents joueurs et équipes. C’est une sorte d’encyclopédie avec des témoignages, des extraits de lettres, d’articles de presse, ainsi que des croquis pour que le lecteur (sorcier ou moldu) comprenne de quoi il s’agit. Il est vraiment complet.

Pour résumer, c’est un livre très agréable à lire et je trouve ça génial que J.K. Rowling mette sa popularité au profit d’une œuvre caritative, ça la rend encore plus incroyable ! Ce livre m’a donné envie de revoir les films Harry Potter et surtout les scènes de Quidditch.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire