mardi 29 octobre 2019

De plus belle

Titre original : De plus belle
Réalisation : Anne-Gaëlle Daval
Genre : Comédie dramatique
Année : 2017
Durée : 1h38

Synopsis

Lucie est guérie, sa maladie est presque un lointain souvenir. Sa famille la pousse à aller de l’avant, vivre, voir du monde…
C’est ainsi qu’elle fait la connassance de Clovis, charmant… charmeur… et terriblement arrogant. Intrigué par sa franchise et sa répartie, Clovis va tout faire pour séduire Lucie, qui n’a pourtant aucune envie de se laisser faire.
Au contact de Dalila, prof de danse haute en couleur, Lucie va réapprendre à aimer, à s’aimer, pour devenir enfin la femme qu’elle n’a jamais su être. Pour sa mère, pour sa fille, pour Clovis…

Mon analyse

Pourquoi n’ai-je jamais entendu parler de ce film alors qu’il y a la grande Florence Foresti dedans ? Bon, certes, ce n’est pas parce qu’on aime quelqu’un que le film dans lequel il joue est super… mais De plus belle est extrêmement touchant. Il aborde un sujet sensible : la maladie, le cancer.

Florence Foresti nous offre un personnage d’une extrême justesse, pleine de force, de faiblesses qui font mal et de puissance féminine. C’est réellement de cette manière qu’on le ressent. Elle représente parfaitement la femme qui a eu un cancer, a perdu ses cheveux, est en rémission mais surtout elle montre la réalité des choses. On se montre affolés et compatissants quand on apprend la nouvelle et pour la personne, c’est son monde qui s’écroule. Elle ne parle que de ça, elle ne vit que de ça… mais pour les autres, elle finit par devenir un peu « chiante », en mode tout ne tourne qu’autour d’elle. Vous voyez le truc ? On retrouve Lucie à ce moment de sa vie et la réaction de certains de ses proches, je la trouve terrible… C’est presque comme dire « on ne parle que de toi, c’est bon, arrête de faire ton intéressante. » Mais c’est quelque chose qu’elle gère comme elle peut et qui est devenue une chose à part entière dans sa vie. Ça m’a beaucoup touché !

Lucie finit par se reconstruire par elle-même, par la danse, par l’amour. C’est finalement quand elle perd le contrôle qu’elle revit, c’est en cela qu’il est très fort ce film. Même si le cancer lui « tombe » dessus et la rabaisse, elle finit par remonter à la surface et être même plus heureuse qu’elle ne l’était avant. Elle est toujours malmenée mais elle ne baisse plus aussi vite les bras. Je la trouve incroyable et sublime. Florence Foresti nous offre vraiment une belle prestation parce qu’elle décrit le quotidien de nombreuses femmes.


Au moment où elle se dénude, elle finit vraiment par s’accepter et faire accepter son corps au regard des autres. J’ai beaucoup aimé ce film ! Je suis toujours aussi étonnée de n’en avoir jamais entendu parler mais la découverte n’en a été que plus belle. Florence Foresti y est merveilleuse. Je suis très proche du coup de cœur !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire