mercredi 31 juillet 2019

La Belle et le Clochard

Titre original : Lady and the Tramp
Réalisation : Clyde Geronimi, Wilfred Jackson & Hamilton Luske
Genre : Animation, Famille
Année : 1955
Durée : 1h15

Synopsis

Les aventures amoureuses de Lady, ravissant cocker et de Clochard le batard, perturbées par tante Sarah et ses deux adorables chats siamois, Si et Am, diaboliques et sournois.
(Allociné)

Mon analyse

Le groupe M6 repasse de nombreux Disney à la télévision depuis quelques mois et quel plaisir ! J’essaie d’en regarder autant que je peux et l’un des premiers a été le très beau La Belle et le Clochard. Je suis choquée d’apprendre qu’il date des années 50, c’est dingue !

J’ai été très étonnée de me souvenir d’autant de détails dont l’arrivée de Lady dans le foyer. La précision des chiens et même de la maison familiale est superbe. Elle nous donne la sensation de pouvoir toucher la matière, c’est vraiment remarquable. Je suis toujours aussi épatée.

Par contre, les musiques ne me disaient plus rien, à part, vaguement celle autour du repas de spaghettis bolognaise (j’adore cette scène). Je vous mets la petite chanson de « Bella Note ».

On est sur des scènes typiquement Disneyiennes (j’invente des mots) où un quiproquo a lieu et prend tout le film jusqu’à sa résolution. En cela, l’histoire est quelque peu banale ou du moins, ce quiproquo me rappelle quand des enfants cherchent à tout prix à se faire entendre des adultes mais que ces derniers ne les écoutent pas. C’est encore pire ici puisque ce sont des animaux et qu’ils ne parlent pas notre langue (j’aime énoncer des évidences, ahah !)

Pourquoi ne voit-on que le bas du corps des parents mais la totalité du corps des autres ? Ça m’a toujours intrigué.. (C'était une petite aparté)

Ce film, c’est l’amour tout simplement, mais aussi celui que l’on ressent pour un animal. On y parle aussi des classes sociales, ce qui le différencie des premiers Disney, sur le concept que les opposés s’attirent. Tout est mignon dans ce film : l’histoire d’amour, les images, les chiens, l’humour.

Et puis, ce n’est pas non plus, l’homme contre l’animal mais l’animal comme étant le meilleur ami de l’homme, je trouve, avec la « babysitter » et le gars de la fourrière comme étant les grands méchants.  En plus de Lady et Clochard, on s’attache aussi à César et Jock. C’est plein de petits messages mignons, j’aime bien.


Le regarder m’a rappelé mon enfance et ça m’a fait du bien. D’ailleurs, je me suis rendue compte que revoir de vieux Disney, c’est vraiment génial. J’adore ça ! Et même les plus vieux Disney sont d’une réalisation incroyable. C’est des génies les gars !

1 commentaire:

  1. Ici, je vous recommande de regarder tous les films https://voirfilm.video/ Un site cool que j’utilise personnellement avec grand plaisir, c’est vraiment merveilleux.

    RépondreSupprimer