mardi 15 août 2017

Hero Corp

 kaamelott GIF

Titre original : Hero Corp
Réalisation : Simon Astier
Année : 2008-2017
Durée : 93 épisodes de 26 minutes (saison 1, 2 et 5), 
de 7 minutes (saison 3) 
et de 13 minutes (saison 4) 

Synopsis

Suite à la guerre qui fit rage jusque dans les années 80, l'agence Hero Corp fut créée afin de regrouper tous les Super-Héros et de maintenir un climat de paix. L'agence possède plusieurs sites secrets éparpillés sur la planète. En Lozère, les retraités, les mis au rancart, les démissionnaires, les démasqués, les pas formés, les hors normes, se retrouvent coupés du monde pour retrouver une vie calme et paisible. 20 ans de train-train volent en éclat quand The Lord refait surface. Face au plus grand super-vilain de l'Histoire que tout le monde croyait mort, le village est démuni. Selon une vision de La Voix, John est la solution à ce danger que la maison-mère préfère garder sous silence. John arrive au village mais il ignore tout de sa véritable identité et n'a aucune idée de ce qu'il va devoir accomplir pour sauver le monde.
(Allociné)

Mon analyse

On m’a fait découvrir cette série l’été dernier et j’ai tout de suite accroché. On retrouve l’humour de la série Kaamelott (créée par le frère de Simon Astier, le célèbre Alexandre Astier) poussé à l’extrême mais j’adore ! Hero Corp est réalisé avec peu de moyens mais c’est ce qui fait d’autant plus son charme. Il y a parfois des blancs et des plats, mais majoritairement cette série me fait bien marrer.

SAISON 1

John arrive dans le village de sa tante pour l’enterrement de cette dernière. Tout ne se passe pas comme prévu et il finit par découvrir que tous les villageois, en plus d’être bizarres, ne sont pas ce qu’ils prétendent être. Ce sont tous des héros déchus qui ont des pouvoirs tous pourris. Par exemple, Acid Man jette désormais du shampoing avec ses mains et se fait appeler Captain Shampooing. Mais c’est cela qui fait tout l’humour des personnages.

Le méchant de cette saison est The Lord. On se trouve dans le village jusqu’aux derniers épisodes où certains héros se retrouvent à Montréal.


La première saison de Hero Corp m’amène rapidement à cette question : wtf ? Ça n’a ni queue ni tête, c’est complètement fou mais c’est vraiment drôle et tout à fait mon style d’humour. Je suis fan du trio John-Klaus-Doug, du duo John-Jennifer et du trio Klaus-Doug-Jennifer.

🛡⚔🛡

SAISON 2

Dans cette deuxième saison, on retrouve les héros avec, malheureusement des membres en moins (je me rends compte en relisant que les membres pourraient faire penser à des bras ou des jambes ahah! mais non, ils ont perdu des personnes de leur groupe). Ils essaient de survivre à des attaques constantes d’un nouveau méchant.

Ce méchant n’est autre que Hoodwick, le père de Jennifer. De plus, le retour de The Lord pourrait annoncer un autre ennemi mais celui-ci est étrangement devenu gentil.


Je n’aime pas trop la saison 2 pour son côté oppressif. Le « bunker » nous donne l’impression d’être dans un huis clos et cet enfermement m’a donné le sentiment de tourner en rond, en plus du fait qu’il n’était pas très propre. Par contre, l’apparition d’Alexandre Astier était géniale !

🛡⚔🛡


SAISON 3

Qu’il est BON de changer d’endroit ! Le « bunker », c’était plus possible. Par contre, je n’ai absolument pas compris la transition avec la saison 2, à croire qu’il manque un épisode.

Dans cette saison, John est devenu clairement relou. Quant à Jennifer, elle me fait de la peine. Il y a trop de mystères, trop de noirceur et moins d’humour. Où est l’humour des débuts ? Là, c’est sombre en même temps que John devient maléfique. Toutefois, on retrouve tous les super-héros petit à petit et même si c’est sans aucune raison, on est tout de même content de les retrouver. Au village, ils étaient tous ensemble et c’était génial mais au fur et à mesure des saisons, on perd du monde et on change tout le temps de lieu. Et puis au final John, il est du côté du bien ou du mal ? Il en est presque le méchant de cette saison.


Malgré le fait que mes duos et trios préférés me manquent, en particulier le couple John-Jennifer que j’adorais (je suis dégoûtée), j’ai trouvé génial de croiser des têtes connues comme Nicolas d’Hélène et les garçons ou encore Manu Payet (dont je suis HYPER FAN). Ce sont plein de petits clins d’œil qui font plaisir !

🛡⚔🛡

SAISON 4

Encore une fois, je n’ai pas compris ce qu’il s’est passé entre cette saison et la saison précédente, ça devient frustrant… (Après recherche, il y aurait des petites web séries entre la fin d’une saison et le début d’une autre, ce qui explique les changements et ma non-compréhension). Il est où Klaus ? Et pourquoi Doug se comporte comme Klaus ? Je préfère largement le Doug fragile et peureux qui me fait bien plus rire. De plus, tous les héros sont encore plus éparpillés. Mais quand ils se retrouvent, ça fait bien plaisir !

Le méchant de la saison 4, c’est définitivement John (et toute sa bande), il a fini par passer du côté obscur de la Force. D’ailleurs, le monstre qui a pris possession de son corps ressemble étrangement aux vampires de Buffy contre les vampires. Sans compter Hoodwick qui s’impose aussi et qui s’en fout complet de sa famille.

Cette saison me permet de retrouver l’humour perdu de la saison 3 mais il ne vient pas de John. L’épisode avec Tété est juste génial et le retour de Klaus fait plaisir même si les cheveux longs manquent ! Les trois derniers épisodes sont vraiment super !


Mention spéciale à Jonathan Cohen qui nous montre encore une fois ses talents de fou, ce mec est un génie. Cliquez sur son nom pour voir !

🛡⚔🛡

SAISON 5


La saison 5 commence par un petit récap’ qui nous permet de ne pas nous perdre pendant la transition avec la saison précédente. Ainsi, on comprend rapidement que le monde de Hero Corp est devenu chaotique et que les personnages ne savent plus à qui ils peuvent vraiment faire confiance, même entre eux.

Il n’y a pas de véritables méchants puisque tout le monde l’est un peu. D’ailleurs, les effets visuels à Vilain City sont très beaux et bien réalisés. Même si on y mange mal et que tout le monde se tue pour rien, l’endroit semble plus sympa que la villa des superhéros. Au final, dans la toute première saison, je trouvais le village ennuyeux mais il m’a manqué dans toutes les autres saisons parce que tous les héros étaient réunis, ensemble.

Le comportement de John est parfois bizarre… Il n’est pas blessé par la soi-disant mort de ses meilleurs amis et rit avec les autres comme si rien ne s’était passé. Cela ne lui fait ni chaud ni froid, c’est gênant. Quant aux autres, on retrouve un tout petit peu de l’humour de Klaus et un chouia celui de Doug mais la complicité entre le Golden Trio manque beaucoup. D’ailleurs, je ne vois pas l’intérêt d’avoir fait subir tout cela à Doug, surtout à la toute fin. Jennifer et son couple avec John manque encore plus. En ce qui concerne Marie, j’ai bien pleuré, c’est une partie de la saison très triste.


Cette saison est très émouvante puisque c’est la dernière de la série. Hero Corp ferme ses portes et on dit adieu à tous ses héros complètement barrés. Et même s’il y a des moments où je n’ai encore rien compris, ils vont me manquer !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire