lundi 17 avril 2017

Avant toi

Auteure : Jojo Moyes
Editions : Milady
Genre : Romance
Date de sortie : 2016
Nombre de pages : 528

Quatrième de couverture
Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.
Mon avis


J’ai lu le livre pour pouvoir regarder son adaptation mais, au final, je pense lire d’autres œuvres de cette auteure.

En quelques mois, Jojo Moyes est devenue un phénomène littéraire en partie grâce à l’adaptation de son roman Avant toi, avant tout cet engouement, je ne la connaissais pas mais je suis ravie que ce ne soit plus le cas.

J’ai toujours peur dans un livre quand on me promet du bouleversement parce que, généralement, cela ne fonctionne pas mais là, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. On veut tellement y croire pour Will & Lou. C’est un très beau roman mais quelques éléments me chagrinent ; la sœur de Lou m’agace au plus haut point, elle sait se montrer sympa avec sa sœur mais elle est surtout très égoïste et ne pense qu’à son confort personnel. Quant à Lou, il est énervant de voir qu’elle se laisse mener par tout le monde, à croire qu’elle ne parvient pas à avoir ses propres idées. Mise à part l’originalité de ses vêtements, elle se laisse dicter la marche à suivre pour tout. Depuis les évènements du labyrinthe, elle s'est vue imposer les choix des autres.


Ce livre est un véritable coup de cœur, je l’ai d’ailleurs tout de suite passé à ma mère. Toutefois, après cette fin, je ne me sens pas capable de lire Après toi, la suite de ce roman, j’aurais l’impression de tout gâcher et de salir l’histoire de Lou et Will.


Titre original : Me Before You
Réalisation : Thea Sharrock
Année : 2016
Durée : 1h50

Mon analyse


Dans cette adaptation, on retrouve la célèbre Daenerys « de la Maison Targaryen, première du nom, Reine de Meereen, Reine des Andals, de Rhoynar et des premiers hommes, Suzeraine des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume & Khaleesi de la grande mer herbeuse » de Game of Thrones ainsi que son ennemi de toujours Tywin Lannister… mais je m’égare, ils sont simplement Emilia Clarke (qui porte le même nom que son héroïne mais sans « e ») et Charles Dance.

Ce film est une bonne adaptation du livre de Jojo Moyes, cependant, certaines scènes ont été raccourcies ou simplement supprimées et elles ne sont pas toutes dans l’ordre mais ça ne gêne aucunement. D’ailleurs, la plus grosse différence entre le livre et son adaptation est le raccourcissement du temps, en effet, le livre est beaucoup plus détaillé. Le personnage de Patrick est poussé à l’extrême de l’égoïsme (même s'il est interprété par notre Neville Londubat), ils ont d’ailleurs poussé le vice pour le bijou offert par le petit-ami de Lou car il a été jusqu’à faire écrire « Patrick » dans un cœur. Lou ne lui raconte pas les véritables intentions de Will et elle n’emménage pas chez lui. C’est un homme jaloux alors qu’au vu du caractère de la jeune femme, elle ne l’aurait jamais trompée. En ce qui concerne Lou, elle n’a pas vécu ce qu’elle a vécu, les scènes du labyrinthe n’ont pas lieu et c'est dommage parce qu'elles renforçaient le lien entre les deux protagonistes. Au lieu du voyage en Australie, la jeune femme avait été prise dans une école de mode à Manchester qu'elle a abandonné et ce n’est pas Will qui lui insuffle l’idée. De plus, Lou et Will s’embrassent deux fois au lieu d’une et ce n’est que la deuxième fois où Will la repousse. La relation n’est pas la même car, dans cette adaptation, le jeune homme ne demande pas à voir Lou une dernière fois avant de réaliser ses projets.

Quant aux petites différences, ce sont la couleur des cheveux de l’ex de Will, Alicia (elle passe de brune à blonde), Lou rencontre Will le jour même de son arrivée, ce dernier n’a pas de sœur, Lou ne voit pas le père de Will avec une autre femme (qui plus est, ses parents ne se séparent pas), Lou ne démissionne pas après avoir appris la volonté de Will, il ne parle pas avec une charmante dame au mariage de son ex, la relation sororale est beaucoup moins approfondie, pas de « qui dort dans la chambre de qui », Will n’écoute pas de musique classique et c’est Lou qui lui propose les billets pour le concert, elle n’essaie pas ses robes devant les garçons mais en webcam devant sa sœur (c’est dommage parce que cela rendait la complicité entre Lou et les garçons encore plus grande), le voyage dans les îles se fait en Jet privé, l’histoire des journalistes n’a pas lieu et Dignitas ne se trouve pas dans une zone industrielle.


J’ai bien aimé ce film mais il m’a apporté moins de sensations que le livre. Les mimiques du visage d’Emilia Clarke finissent par devenir insupportables parce qu’ils apparaissent à n’importe quel moment même quand cela devient sérieux, elle est plus fofolle et exubérante. Toutefois, c’est une très bonne adaptation du roman de Jojo Moyes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire