mercredi 27 juin 2018

Les garçons et Guillaume, à table !

Titre original : Les garçons et Guillaume, à table !
Réalisation : Guillaume Gallienne
Genre : Comédie
Année : 2013
Durée : 1h27

Synopsis

Dès son plus jeune âge, Guillaume est persuadé d'être une fille, notamment par des propos de sa mère comme « les garçons et Guillaume, à table ! ». Sa famille, les personnes qu'il rencontre, sont convaincues qu'il est homosexuel.

Mon analyse

On connaissait tous un peu Guillaume Gallienne avant mais ce film me donne l’impression d’être entrée dans son intimité et de le connaître davantage dorénavant, comme si nous avions partagé quelque chose ensemble.

Il faut d’abord que vous sachiez que ce film est adapté du spectacle autobiographique de Guillaume Gallienne. C’est pour cette raison que le film est un subtil mélange entre des passages sur une scène de théâtre et des scènes tournées.

C’est l’histoire d’un garçon à qui l’on a fait comprendre toute sa vie qu’il était une fille parce qu’il n’avait pas les mêmes centres d’intérêt que les autres. Et puisque tel était le cas, il a longtemps cru qu’il était une fille et que, dans la logique de sa famille (enfin plus de sa mère que de son père), il devait forcément aimer les garçons. Certes, il fait partie d’une famille de bourgeois et elle est très à cheval sur les apparences (je me fais rire vu que Guillaume dit ne pas aimer les chevaux tout au long du film) mais il n’est pas un cas isolé. Malheureusement, beaucoup de gens n’ont pas la possibilité de vivre comme ils le souhaitent (dans tous les sens possible du terme), ce qui est définitivement très triste. Il cherche aussi à se distinguer de deux frères qui font la fierté de leur père et d’une mère qui aurait probablement voulu avoir une fille.

Guillaume Gallienne nous offre des scènes incroyables de dédoublement où il joue à la fois lui-même et sa propre mère. Je vous conseille vivement de le regarder pour son histoire mais aussi pour ces scènes où il nous montre toute l’étendue de son talent d’acteur. Je le trouve tellement crédible en femme que j’ai la sensation de me retrouver dans la peau de sa famille qui le perçoit d’une certaine manière et ne laisse pas être qui il est. Je n’aime pas ça et pourtant, je me dis que Guillaume Gallienne est un génie de me faire éprouver cette drôle de sensation.

On assiste à des scènes de gêne intense qui font la personnalité de Guillaume, d’autres sont très drôles et d’autres infiniment tristes mais surtout, tout ce qu’on voudrait, c’est qu’il puisse être lui-même sans être conditionné par la volonté de savoir bien faire de sa mère. Les scènes sont aussi visuellement très belles et organisées jusqu'à donner une impression de naturelle qui n'est pas possible vu la tournure des lieux. Quant à la fin, je ne vais pas vous en dire grand-chose, juste qu’elle est très émouvante et qu’elle me fait aimer encore plus ce film.


Cette adaptation du spectacle de Guillaume Gallienne est un joli coup de cœur et je me suis fait un plaisir de le regarder à nouveau sur Netflix. Guillaume Gallienne nous montre tout son fabuleux talent artistique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire