jeudi 26 avril 2018

Le Petit Prince

Auteur : Antoine de Saint-Exupéry
Editions : Folio
Genre : Conte philosophique
Date de sortie : 2009
Nombre de pages : 104

Résumé
Un aviateur en perdition fait la rencontre d’un Petit Prince qui lui raconte venir d’une autre planète que la Terre et le manque qu’il éprouve de ne plus y être.
Mon avis

Je le vois régulièrement passer sur les réseaux sociaux mais l’ayant déjà lu il y a plus ou moins longtemps, il ne m’avait pas marqué outre mesure. Toutefois, il semble être une véritable source d’inspiration pour beaucoup de personnes alors cette relecture me sert à savoir si je le vois différemment. Je peux maintenant vous le dire : ce fut le cas.

Dès le début, on peut voir que l’écriture est très enfantine mais au fil de la lecture, on comprend que les idées qui s’en dégagent sont bien plus profondes qu’il n’y paraît.

Notre Petit Prince est un véritable explorateur qui n’hésite pas à partir de sa planète pour comprendre quelle est sa véritable maison et ses vrais amis. Il nous apprend à ne pas nous fier au premier abord des gens, qu’ils sont bien plus qu’ils n’y paraissent et c’est ce qu’on devrait tous enseigner aux enfants pour qu’il y ait respect et tolérance. On est capable de s’instruire de chaque personne ou être vivant que nous croisons. Je trouve que c’est un très beau message et ce livre en est regorgé.

Le Petit Prince découvre que le monde est rempli de solitude, ce qui le touche au plus haut point puisqu’il le vit lui-même depuis qu’il a quitté sa planète mais il constate aussi l’absurdité humaine et ne fait que répéter que les adultes sont étranges. Il dit bien le mot « adulte » et il a raison, les enfants ont une vision du monde différente de celle des adultes. C’est à la fois touchant et terriblement triste.

Les dessins de Saint-Exupéry apporte énormément de tendresse à l’œuvre. On pourrait croire que ce conte a été entièrement crée par un enfant, autant du point de vue de l’écriture que des dessins. Je ne sais pas pourquoi mais ça m’émeut…


C’est une histoire pour petites et grandes personnes. Bon, ce n’est pas un coup de cœur parce que je n’ai pas été transcendée mais elle m’a beaucoup fait réfléchir à la manière dont nous percevons le monde. Maintenant que ma relecture est terminée, je ne regarderai plus les étoiles de la même manière, surtout une en particulier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire