mardi 8 août 2017

Valérian et la Cité des mille planètes

Titre original : Valérian et la Cité des mille planètes
Réalisation : Luc Besson
Genre : Science-Fiction, Action, Romance
Année : 2017
Durée : 2h18

Synopsis

Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha...

Mon analyse

Je suis une grande fan du Cinquième Élément (il est au moins dans mon Top 10 si ce n’est dans mon Top 5) et en voyant la bande-annonce de Valérian et la Cité des mille planètes, elle m’a beaucoup rappelé ce film que j’adore. Je suis donc allée le voir avec beaucoup d’enthousiasme.

C’est une adaptation de la bande-dessinée « L’Ambassadeur des Ombres » de la série Valérian et Laureline respectivement écrite et dessinée par Pierre Christin et Jean-Claude Mézières dont la première publication date de 1975.

Dès le début du film, au moment où les deux personnages principaux ont commencé à parler, je me suis dit « OH NON LA VF EST NULLE ! », je n’ai absolument pas accroché avec les voix françaises mais je n’ai pas eu le choix vu que le cinéma pas loin de chez moi ne le passait pas en VOST. Cette VF est franchement insupportable et c’est peut-être pour cette raison que l’humour a moins marché. Sur ce point, c’est une grosse déception.

Mon deuxième plus gros problème avec ce film, c’est le duo d’acteurs Dane DeHaan et Cara Delevingne. Ils ne font pas du tout adultes (encore plus après avoir vu la tête du Valérian des BD) mais on dirait plutôt deux adolescents. Le fait que lui soit appelé « Major » n’est pas du tout crédible, en plus, il se jette des fleurs sur son physique alors qu’il n’est pas DU TOUT viril. Et là, ça parle de mariage alors que Valérian paraît juste en chaleur. Non, honnêtement, j’ai eu un peu de mal. Toutefois, dans certaines scènes, les deux personnages sont clairement badass, surtout sur les scènes d’action et de combat. D'ailleurs, la scène de fin rappelle complètement celle du Cinquième Élément et on adore (même si c’est plus cucul pour ce film).

Par contre, j’ai adoré l’histoire autour des Pearls et de la planète Mül. Ils apportent TELLEMEEENT de douceur et vivent dans une telle harmonie… Ça fait rêver !

L’apparition d’Alain Chabat m’a bien fait rire. Et ne parlons pas de Rihanna (ou Bubble) parce que ses scènes étaient vraiment géniales ! Elle a apporté une vraie fraîcheur au film. Quant aux autres créatures, elles sont incroyables, tantôt mignonnes ou tantôt répugnantes mais d’un réalisme fou

Malgré cela, on reste sans réponses sur beaucoup de choses : que deviennent les Pearls ? Que va-t-il arriver au Commandeur ? Etc... Il me semble qu'il y aura une suite mais aurons-nous des réponses !?


Je suis un peu déçue par ce nouveau film de Luc Besson mais peut-être parce que je m’attendais à une autre version du Cinquième Élément. Toutefois, vu les effets spéciaux de DINGUE, je comprends que le film ait coûté si cher parce que ça envoie du lourd !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire