mercredi 31 janvier 2018

Harry Potter et la Chambre des Secrets

Auteure : J.K. Rowling
Editions : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantastique
Date de sortie : 2001
Nombre de pages : 288

Quatrième de couverture
Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Harry Potter découvre une inscription énigmatique : « La Chambre des Secrets a été ouverte. Ennemis de l’héritier prenez garde ! » En compagnie de ses fidèles amis, Ron et Hermione, l’apprenti sorcier mène l’enquête…

Mon avis

Je continue sur ma lancée de la relecture des Harry Potter et c’est génial ! Je redécouvre plein de détails oubliés et n’ai pas que les films en tête pour me rappeler les différents épisodes, ce qui est plutôt sympa.

Comparé au premier, Harry Potter et la Chambre des Secrets présente quelques différences : Neville est moins présent dans les aventures des trois héros et ces derniers viennent moins demander conseil à Hagrid. J’en parle parce que j’avais adoré ces faits dans le premier. Ce deuxième tome tire parfois en longueur par des scènes répétées plusieurs fois ; par exemple, Harry entend souvent le basilic avant de vraiment faire quoi que ce soit. La scène de la Chambre des Secrets est aussi très longue, déjà simplement par le fait que Harry mette un temps fou à comprendre qui est réellement Tom Jedusor. A la différence de la longueur de la découverte de Harry, je ne me souvenais pas que la scène avec le Basilic était si courte et si rapide.

On apprend beaucoup de choses sur le personnage de Argus Rusard et sur le fait qu’il soit un Cracmol, ce que je trouve vraiment bien (non pas qu’il soit Cracmol hein). Peeves l’esprit frappeur manque aussi beaucoup au film parce que ce personnage aide souvent Harry sans le vouloir. Et, qu’il est bon de voir (ou plutôt de lire) Dobby plus que dans le film ! (La preuve que j’assimile plus les films que les livres à l’univers de J.K. rowling). Je l’adore ce personnage.

Quelque chose me gêne dans l’histoire… Ginny envoie tellement de signes de malaise et de mal-être (bien plus que dans son adaptation cinématographique), comment se fait-il que PERSONNE n’ait décidé de faire quelque chose (mis à part Fred et George qui en parlent…) ? En cela, je trouve que les personnages se détachent vite des problèmes préoccupants. Autre exemple : une fois que certains personnages aient été pétrifiés, Harry et Ron n’y pensent plus trop et mènent leur vie tranquillement.

Ce n’est pas mon tome préféré mais, encore une fois, j’ai aimé ma relecture (toujours en lecture commune avec Perle (@bookmeaway sur Twitter). C’est un coup de cœur parce que J’ADORE redécouvrir des éléments oubliés de l’univers Harry Potter.

🐍

Titre original : Harry Potter and the Chamber of Secrets
Réalisation : Chris Columbus
Année : 2002
Durée : 2h54

Mon analyse


Les trois premiers films sont sûrement les films que j’ai le plus vus de la saga (et des films en général après Anastasia bien sûr).

Comme dans beaucoup d’adaptation, certaines scènes diffèrent des livres et Harry Potter et la Chambre des Secrets ne déroge pas à la règle, pourtant, je trouve que ces différences sont avant tout des améliorations.

Les scènes sont rendues plus spectaculaires qu’elles ne le sont en réalité et on comprend très bien pourquoi. Ainsi, quand Harry et Ron se retrouvent dans la Forêt Interdite avec Aragog, les araignées attaquent de partout alors que ce n’est pas vraiment le cas dans le livre. L’affrontement entre Harry/Dobby et Malefoy est aussi plus impressionnante dans le film : ici, Malefoy va jusqu’à commencer à prononcer la formule « Avada Kedavra » alors que c’est beaucoup plus calme dans le livre. D’ailleurs, la scène de la chaussette me gêne bien plus dans le livre, je trouve qu’on ne comprend pas bien ce qu’il se passe avant que Dobby soit libéré, ce n’est pas totalement clair alors que le film nous le fait très bien comprendre.

Je trouve dommage que le séjour de Harry au Terrier des Weasley se résume à une journée au lieu de plusieurs semaines parce que ce sont des scènes dont je raffole, j’adore lire et voir ce genre de moments où, pour l’instant, tout va bien.

Pour le reste, le film débute directement avec le rendez-vous professionnel de l’Oncle Vernon, Harry ne reçoit pas d’avertissement du Ministère de la Magie à cause de Dobby (qui ne fait pas tomber un gâteau sur la tête de Mrs. Mason), Harry ne se cache pas de Drago et son père dans le magasin Barjo et Beurk,  Mr Weasley ne provoque pas une bagarre avec Lucius Malefoy, Hermione connaît le mot « sang-de-bourbe », Harry entend pour la première fois la voix pendant sa corvée avec le Professeur Lockhart, c’est McGonagall qui raconte l’histoire de la Chambre des Secrets et non le professeur fantôme, Harry, Ron et Hermione ne sont pas invités à la fête de Nick-Quasi-Sans-Tête, et le phénix de Dumbledore, Fumseck arrive après la « destruction » de Jedusor.

J’aimerais revenir deux minutes au cas de Ginny Weasley dont on assiste moins au malaise comparé au livre. Déjà, Harry voit Lucius Malefoy remettre deux livres au lieu d’un dans le chaudron de Ginny mais pourtant, il ne dit rien… Toutefois, à la différence du livre, au moment où Ginny est "kidnappée", Ron et Harry sont BEAUCOUP plus réactifs que dans le livre puisqu’ils n’attendent pas plusieurs jours avant de se décider à faire quoi que ce soit, ce qui laisse à Ginny des chances de survie bien plus importantes (alors que le film ne lui laissait que quelques heures). Les trois héros s’intéressent à plein de détails mais parfois, ils laissent des évidences de côté.

Cette énième visionnage m’a fait réaliser (seulement maintenant) que Hagrid et Voldemort avaient été à l’école ensemble, ce que je trouve totalement fou ! Après toute une conversation, on en est d’ailleurs arrivées à se demander comment Hagrid a-t-il pu être engagé comme garde-chasse à seulement l’âge de quatorze ans… Une autre chose me choque : pourquoi Hermione qui est si intelligente ne parvient-elle pas à faire la différence entre un poil de chat et un cheveu ? Voilà, c’est tout.

En plus de ne pas être mon tome préféré, ce n’est pas mon film préféré non plus mais l’univers magique, semblable au premier film, y est génial ! J’assimile souvent les deux premiers films ensemble et ils sont bien plus fidèles aux livres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire