lundi 29 janvier 2018

Coco

Titre original : Coco
Réalisation : Lee Unkrich & Adrian Molina
Genre : Animation, Fantastique
Année : 2017
Durée : 1h45

Synopsis

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon un peu filou sur les bords.
Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…
(Allociné)

Mon analyse

C’est mon premier film de l’année 2018 et je suis tellement contente que ce soit celui-ci. Il est magnifique !

En partant avec l’idée que ce film parlait de la mort et de la musique, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit plus que cela. J’ai un peu de mal à trouver mes mots mais ce Disney m’a profondément touché.

Il n’y avait pas tant d’enfants dans la salle de cinéma, ce qui m’a un peu rassuré. Ahah ! Toutefois, j’ai entendu un petit garçon derrière moi dire qu’il avait peur des squelettes. Du coup, je me suis demandée si des enfants étaient assez grands pour comprendre la vraie signification de ce film et finalement, je pense que oui !

La mort me fait peur comme pour beaucoup d’entre nous et quand j’y suis confrontée, elle me dévaste sans que je ne puisse rien faire. Mais ce film m’apporte l’espoir (outre la religion) qu’il reste en chacun de nous des souvenirs (sentiments, sensations…) des êtres que l’on a perdus : tant que l’on se souviendra d’eux, ils ne cesseront jamais d’exister. On part un peu sur l’idée d’au-delà mais, sans compter l'image de fantôme ou spectre ou autre qui fait peur, j’aime cette idée que ceux qu’on aime sont toujours là près de nous. De plus, je trouve que c’est une belle manière d’enseigner aux enfants que la mort de nos êtres chers n’est pas une fin en soi et qu’il suffit de penser à eux pour qu’ils soient toujours présents (en plus du fait qu'il faille toujours les respecter jusque dans la mort). C’est un concept très beau !

La deuxième idée du film, c’est aussi la place de la famille dans nos convictions les plus profondes. Je m’explique : Miguel, le petit garçon du film veut à tout prix jouer de la musique mais sa famille ne veut pas en entendre parler. Qui n’a jamais été confronté à ce genre de problème un jour dans sa vie (que ce soit par sa famille ou par d’autres personnes) ? Pour Miguel, il sent et il sait que la musique est toute sa vie. Toutefois, est-il prêt à décevoir toute sa famille pour vivre de sa passion ? Pour cela, je vous laisse aller voir le film !

Immense coup de cœur pour ce Disney qui me fait commencer l’année sous les meilleures conditions cinématographiquement parlant ! J’ai ri, été émue, touchée par ce film qui nous montre aussi (et surtout) les traditions du Mexique pour leur Jour des morts. Sans parler des images et des couleurs qui sont fabuleuses ! On est totalement conquis par ce film d’animation qui peut être perçu comme une véritable leçon de vie (et de mort). Et les musiques… elles sont géniales et se fredonnent encore après la sortie du cinéma.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire